La teuté en verlan mon enfant.


Au détour d’un zapping hertzien, le lapi’nous est tombé amoureux de la Belle…
Bella.
Il y a quelques mois, il fredonnait « Laisse moi partir loin d’ici »… et voilà qu’il nous dit maintenant qu’elle lui fait tourner la tête…

Dans notre Terrier, la culture musicale est très large et on peut passer du classique aux comptines, en passant par le rock, pour finir par la variété française nostalgique…
On écoute de tout, mais vraiment de tout.
On s’intéresse à tout.

Voilà pour moi l’occasion de commenter le style auquel appartient la musique du Maitre Gims à mon aîné : le rap (et ses origines) – Mais aussi de comprendre certains textes, leurs familiarités… et le verlan.

Le verlan, toute une époque mon enfant !
Bien que l’usage du verlan soit très ancien, il s’est popularisé dans les années 90…
Toute ma jeunesse (quoi) !

Je lui demande :

—  » Et toi, tu saurais parler à l’envers ? »

— « trop facile maman ! »

verlan - illustré par Myzotte

Je me suis mal exprimée, je le conçois…
Mais c’était très drôle à voir !

Je lui ai ensuite expliqué plus précisément que le rappeur utilise cet argot qui consiste à inverser les syllabes – dans le contexte pour faire des rimes tout en restant dans les codes du rap.

Aujourd’hui, on utilise tous un peu de verlan dans notre langage courant…
Non… ? pas vous ?
Chelou…

 

Allez faire un tour par là : http://www.dictionnairedelazone.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les vacances en famille et la mère en maillot de bain

IMG_1422 IMG_1423IMG_1431IMG_1432IMG_1424IMG_1425


IMG_1426IMG_1427IMG_1428IMG_1429IMG_1430

IMG_1433IMG_1424_maillot-dorothy-perkins

Les sauts de joies et les brasses coulées dans la piscine,
le feu d’artifice sur le port de Cassis,
les bains de cinq heures avant minuit sur les plages Bandol ou de Saint Cyr…
La balade qui fait mal au pieds des enfants au parc St-Pons de Géménos,
les cris de joies au Magic Word de Hyères,
Les copains de la forêt de Berchet qui s’incrustent à l’heure de la sieste,

…et le maillot de bain rouge de la mère.

(Parce-que, en vacances plus que le restant de l’année, j’aime parler de futilité.)

Dans les magazines, ils le disent. L’été c’est sun, sea and sex

Et moi j’avais un grand blond tatoué à séduire.

Depuis que j’ai vu Sarah (Little Children) choisir son une pièce rouge pour séduire le père de famille,
moi aussi je voulais mon maillot de bain rouge une pièce qui mettrait en valeur la mother (i like to f…) que je suis…


Choix du maillot de bain - Sarahport du maillot rouge (sexy)la mère Sarah dans son une pièce rouge

Rouge.
Le rouge, cette couleur définitivement glamour et… séductrice.

Quel forme de maillot de bain rouge pour moi  ?

Un maillot de bain qui galbe discrètement ma poitrine menue,
et qui laisse découvrir l’encrage au creux de mes reins…

Il a fait son effet.
J’ai attrapé le poisson convoité chaque jour que Poséidon fit.

Et vous, quel est le maillot de bain rouge qui vous ferez filer le parfait été ?

Mon maillot de bain rouge parfait  vient d’ici :

Banniere_468x60_1

Rendez-vous sur Hellocoton !

[free printable] Merci… Et bonnes vacances (hein) !

baniniere_freeprintables_vacances
En cette fin d’année scolaire, je suis certaine que comme la plupart d’entre nous, vous êtes chargé-e-s en week-end festifs, en réunions, en bouclage de dossiers (ou de valises)…

Voilà pourquoi pour vous éviter de courir à la recherche d’une carte pour remercier les professeurs, les ATSEM, les maîtres nageur… ou même souhaiter de bonnes vacances à votre boulanger préféré ou à la voisine du quartier, je vous propose des cartes à imprimer !

Il vous faut :

- une imprimante
- du papier A4 (au dessus de 180 gr c’est mieux)
- des ciseaux ou un cutter
- facultatif : une perforatrice qui fait des coins arrondis

Le fichier est prévu avec le verso façon carte postale si vous souhaitez l’envoyer par courrier.
Attention, le téléchargement du PDF est gratuit mais l’usage est strictement  personnel.

 

freeprintables_vacances

TELECHARGER_freeprintables_vacances

Rendez-vous sur Hellocoton !

Parler d’ eux…

les3

La pudeur de parler d’eux fait que j’émets de la réserve à évoquer leur vie, leur acquis, leurs soucis…
En cette fin d’année (scolaire), j’ai pour la première fois l’envie d’un mini-bilan…
J’ai 2 ans de retard dans les albums photos et je me dis que prendre le temps de me poser en cette fin d’année mouvementée devient une nécessité.
Je me dis…

L’ainé (6 ans et 4 mois):
Le suivi orthophonique bénéfique se poursuit / le bégaiement se fait de plus en plus rare / le chuintement toujours présent mais plus sur ch ni le g.
Il a reçu son brevet de natation.
Il a laché sa draisienne adorée pour le vélo (sans roulette).
Il a perdu 2 dents et la 3e bouge.
Il a compris le principe du « comptage » et de l’infini.
Il est énurétique nocturne et est motivé pour s’en sortir.
Il semble à l’aise dans son école, dans sa classe et reçoit des invitations régulières de copains.
Je trouve qu’il a beaucoup d’empathie.
Il joue aux pokémons, aux bakugans, aux chevaliers, au légo, aux dinosaures, de moins en moins avec ses super-héros.
Il ira au CP en septembre prochain.

La cadette (3 et 10 mois) :
Les Terrible Two sont une histoire ancienne de quelques mois pour elle.
Elle suce frénétiquement son pouce en cas de fatigue.
Elle est passé d’un doudou à trois.
La lumière est pour l’instant une nécessité pour une nuit calme et sans réveil.
Elle adore conduire tous types d’engins (pour enfant) et souhaite devenir adulte pour avoir son permis et sa voiture où elle y emmènera ses 5 enfants et son chien.
Elle a une amie – et des copains-copines.
Elle aime choisir ses vêtements et s’habille seule depuis la rentrée dernière (au moins…). Depuis Disney elle salue façon Cendrillon dans son carrosse…
Elle nous demande chaque week-end où on va et chaque matin si demain c’est l’école ? et si après-demain y’a pas l’école ?…
Elle joue aux poupées, à la dinette, beaucoup à la maitresse.
Elle ira en moyenne section en septembre prochain.

Le benjamin (2 ans et 2 mois) :
Les terrible two sont bien là.
Il conduit son camion porteur aussi vite et bien que Shumy et Rossi réunis.
Il a quitté son petit lit à barreaux pour un « grand » lit.
Il apprécie le port des culottes-couches et ignore l’objet pot mais pas sa signification.
Chaque jour un nouveau mot entre dans son dictionnaire personnel. Il commence à lâcher le langage « Tarzan » et a introduit le « moi ».
Il monte et descend les escaliers sans aide.
Lorsqu’il est en colère, on dirait un lama, il fait une grimace en tirant la langue tout en bruitant « bbrrrr », crachotant et bourdonnant… (mieux vaut ne pas avoir le visage en face de lui dans ce cas…).
Il mange sur une chaise avec réhausseur (nous avons rangé la chaise haute depuis 4/5 mois).
Il joue aux voitures, aux animaux, aux puzzles, aux DUPLO.
Il n’ira pas à l’école avant septembre 2014. Il continuera les journées crèche et chez papy-mamie.

À trois, ils jouent ensemble. C’est souvent 2 par 2 et un tout seul. Parfois à 3, et là, au bout de 10 minutes il y a des pleurs…
La cadette et le benjamin jouent à l’école, au papa-maman…
Le benjamin et l’ainé au LEGO.
L’ainé et la cadette jouent un peu à tout à deux, execpté à la poupée et à la maitresse… ;^)
À trois ils font des courses d’engins, des chasses aux insectes, des cabanes, des glissades au toboggan ou encore des parcours de motricité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fesses !

fresses2

Entre le Pipiou qui prononce le mot fesse au lieu de fraise,
et la Cocotte dans sa période pipi-prout qui regarde ses deux frères en hurlant bien fièrement :
« fesses ! » puis ricanant comme une hyène…
On est dans l’caca…

Ha oui, au fait, ce serait pas l’occasion de retirer les couches au 2 ans ?
L’été presque là, c’est l’occasion de lui mettre les fesses à l’air, non ?

 

Je ne sais pas trop si ces mots d’enfants peu gratifiants méritent la stature de (frian)dise* du mercredi

En même temps, je pouffe de rire derrière ma main à chaque fesse enfantesque prononcé…
C’est bien bêta.

*chez Mes Doudoux et co’

Rendez-vous sur Hellocoton !