Parler d’ eux…

les3

La pudeur de parler d’eux fait que j’émets de la réserve à évoquer leur vie, leur acquis, leurs soucis…
En cette fin d’année (scolaire), j’ai pour la première fois l’envie d’un mini-bilan…
J’ai 2 ans de retard dans les albums photos et je me dis que prendre le temps de me poser en cette fin d’année mouvementée devient une nécessité.
Je me dis…

L’ainé (6 ans et 4 mois):
Le suivi orthophonique bénéfique se poursuit / le bégaiement se fait de plus en plus rare / le chuintement toujours présent mais plus sur ch ni le g.
Il a reçu son brevet de natation.
Il a laché sa draisienne adorée pour le vélo (sans roulette).
Il a perdu 2 dents et la 3e bouge.
Il a compris le principe du « comptage » et de l’infini.
Il est énurétique nocturne et est motivé pour s’en sortir.
Il semble à l’aise dans son école, dans sa classe et reçoit des invitations régulières de copains.
Je trouve qu’il a beaucoup d’empathie.
Il joue aux pokémons, aux bakugans, aux chevaliers, au légo, aux dinosaures, de moins en moins avec ses super-héros.
Il ira au CP en septembre prochain.

La cadette (3 et 10 mois) :
Les Terrible Two sont une histoire ancienne de quelques mois pour elle.
Elle suce frénétiquement son pouce en cas de fatigue.
Elle est passé d’un doudou à trois.
La lumière est pour l’instant une nécessité pour une nuit calme et sans réveil.
Elle adore conduire tous types d’engins (pour enfant) et souhaite devenir adulte pour avoir son permis et sa voiture où elle y emmènera ses 5 enfants et son chien.
Elle a une amie – et des copains-copines.
Elle aime choisir ses vêtements et s’habille seule depuis la rentrée dernière (au moins…). Depuis Disney elle salue façon Cendrillon dans son carrosse…
Elle nous demande chaque week-end où on va et chaque matin si demain c’est l’école ? et si après-demain y’a pas l’école ?…
Elle joue aux poupées, à la dinette, beaucoup à la maitresse.
Elle ira en moyenne section en septembre prochain.

Le benjamin (2 ans et 2 mois) :
Les terrible two sont bien là.
Il conduit son camion porteur aussi vite et bien que Shumy et Rossi réunis.
Il a quitté son petit lit à barreaux pour un « grand » lit.
Il apprécie le port des culottes-couches et ignore l’objet pot mais pas sa signification.
Chaque jour un nouveau mot entre dans son dictionnaire personnel. Il commence à lâcher le langage « Tarzan » et a introduit le « moi ».
Il monte et descend les escaliers sans aide.
Lorsqu’il est en colère, on dirait un lama, il fait une grimace en tirant la langue tout en bruitant « bbrrrr », crachotant et bourdonnant… (mieux vaut ne pas avoir le visage en face de lui dans ce cas…).
Il mange sur une chaise avec réhausseur (nous avons rangé la chaise haute depuis 4/5 mois).
Il joue aux voitures, aux animaux, aux puzzles, aux DUPLO.
Il n’ira pas à l’école avant septembre 2014. Il continuera les journées crèche et chez papy-mamie.

À trois, ils jouent ensemble. C’est souvent 2 par 2 et un tout seul. Parfois à 3, et là, au bout de 10 minutes il y a des pleurs…
La cadette et le benjamin jouent à l’école, au papa-maman…
Le benjamin et l’ainé au LEGO.
L’ainé et la cadette jouent un peu à tout à deux, execpté à la poupée et à la maitresse… ;^)
À trois ils font des courses d’engins, des chasses aux insectes, des cabanes, des glissades au toboggan ou encore des parcours de motricité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fesses !

fresses2

Entre le Pipiou qui prononce le mot fesse au lieu de fraise,
et la Cocotte dans sa période pipi-prout qui regarde ses deux frères en hurlant bien fièrement :
« fesses ! » puis ricanant comme une hyène…
On est dans l’caca…

Ha oui, au fait, ce serait pas l’occasion de retirer les couches au 2 ans ?
L’été presque là, c’est l’occasion de lui mettre les fesses à l’air, non ?

 

Je ne sais pas trop si ces mots d’enfants peu gratifiants méritent la stature de (frian)dise* du mercredi

En même temps, je pouffe de rire derrière ma main à chaque fesse enfantesque prononcé…
C’est bien bêta.

*chez Mes Doudoux et co’

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leur papa à eux…

_MG_0770_MG_0766
Voici le Tee Shirt personnalisé fête des papas, tradition annuelle du Terrier.

Et en bonus cette année… le mug !
Et c’était bien vu, car la veille la tasse de l’Ours s’est brisée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Beaux jours

ohlesbeauxjours_myzotte

Voici une petite illustration que j’ai faite pour un concours sur le blog de Oh hello June.
Je ne fais pas partie de l’heureuse sélection, mais allez y jeter un œil quand même :^)

Rendez-vous sur Hellocoton !

{défis du jeudi + (frian)dise} Tout en hauteur

Ce matin, j’ai vu que ça parlait chaussures chez Sysy In the City…
Plus précisément de talon.
Ce qui m’a rappelé un article d’il y un an maintenant.
Le galbe que donne à la jambe le haut talon est très sublimant je trouve.
Y’a qu’à voir sur les photos de mode, les mannequins se mettent souvent sur la pointe des pieds pour se faire une belle jambe.
Mais je dois avouer que la mode du talon plat cet été me va très bien. 
Je marche, je cours, je danse avec ma fille.
Ma fille, à qui j’ai déjà transmis plus d’un de mes tocs-mode.
Le layers style par exemple, le goût infini des chaussures surtout.
Son plaisir du dimanche matin, ce n’est pas le petit pain au chocolat, non, ni de venir sauter dans le lit parentale, non.
Son plaisir c’est d’ouvrir ma penderie, de se glisser entre les portes et de choper mes chaussures, et celles avec le talon le plus impressionnant de mon (mini)dressing s’il vous plait. Elle me pique presque toujours les mêmes, mes bottines Antik Batik !

Hier, elle m’a sortie une jolie (frian)dise du mercredi :
Alors qu’elle changeait pour la troisième fois -au moins- de chaussures (et vive le soleil et les sandalettes !),
je la regarde tout en m’adressant à elle, mais également, en interpellant, le sourire farceur, son Ours de père :

Moi :
— Haaa Cocotte et les chaussures… ça te plait hein de changer de chaussures…
     Mais de où ça te vient ?
La Cocotte :
— Binh de ma chambre !

Suis-je bête…

Et cet été, j’ai poussé le vis en look des pieds mère-fille…

look-chaussures-mere-fille

Ça parle talon chez :
- Sysy In The City
-
 MaCyMa

Rendez-vous sur Hellocoton !