Archive for Cuisto

Bûche au citron meringuée

tetiere_bucheaucitronmeringuee

Pour le réveillon, je me suis proposée pour faire une bûche pâtissière.
Je n’ai pas vraiment pris le temps d’une mise-en-scène photographique digne des blogs culinaires – soyons honnêtes, je prends juste plaisir à cuisiner, à partager, et peu importe si le 23 et 24 décembre il a fait nuit pendant 24H dans le Grand Nord de la France, et que mon Pipou avait envie de participer au shooting en ajoutant au décor son pingouin DUPLO !
J’espère que cette recette vous donnera envie, et peut-être vous inspirera.
C’est souvent mon cas, je surfe, je lis, je regarde, j’attrape un bout de recette par ci, un par là, je mixe et j’ajoute mes idées en fonction de mon expérience et de ce que j’ai dans mes placards !

J’avais envie d’autre chose que du chocolat, et comme j’adore la saveur acidulée, je suis partie sur une bûche façon tarte au citron meringuée.
Je suis fan de celle de ma maman. M’étant initiée il y a peu à la meringue, mais aussi parce-que mon Ours a investi dans des poches à douilles, je me suis sentie d’attaque pour du 100% fait-maison.

Place à la recette !

J’ai préparé la veille les meringues pour la décoration et la crème de citron.

la meringue

Qui m’a servi a faire des petites meringues pour la décoration
puis à badigeonner la buche.


les ingrédients :

- 4 blancs d’œuf à température ambiante (important – d’ailleurs, savez-vous que vous n’êtes pas obligé-e-s de conserver vos œufs au réfrigérateur ?)
- 250 g de sucre semoule
- 1 pincée de sel
- un filet de jus de citron

la recette :

1) Préchauffez le four à 100°C.

2) Séparez les blancs des jaunes.
(Ne jetez pas les jaunes et faites une mayo ou gardez-en pour le biscuit roulé)
Montez les blancs en neige grâce à un fouet (électrique, c’est moins fatiguant).
N’oubiez pas la pincée de sel et le petit filet de jus de citron.
Arrêtez-vous une fois les blancs fermes.

3) Ajoutez délicatement le sucre au fur et à mesure.
Continuez de battre au fouet jusqu’à ce que le mélange soit bien nacré.

4) A l’aide d’une poche à douille ou d’une cuillère à soupe, faîtes des crottes de meringues – une vingtaine – sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.

5) Enfournez pour environ 1H selon votre four.
Il faut ouvrir la porte de temps à autre pour laisser l’humidité partir.

6) Conservez le restant de meringue au frais pour le lendemain.


la crème de citron :


les ingrédients :

- 3 œufs entiers
- 180 g de sucre semoule
- 3 gouttes d’HE de citron bio (ou 8g de zeste de citron bio)
- 150g de jus de citron
- 230g de beurre
- 1 c-à-s de maïzena

la recette :

1) Prélevez les zestes des citrons lavés.
Passez à l’étape 3 si vous utilisez de l’HE de citron.

2) Frottez les zestes avec le sucre semoule.

3) Mélangez le jus de citron, le sucre, les zestes (ou les 3 gouttes d’HE) et les œufs dans un récipient.

4) Préparez un bain-marie et déposez-y le mélange sucre-citron.

5) Fouettez le mélange jusqu’à ce qu’il atteigne 82°C. (assez long) (il vous faudra un thermo-sonde de cuisson)

6) Laissez refroidir à 60°C.

7) Incorporez le beurre mou découpés en petits cubes.

8) Fouettez le mélange au batteur jusqu’à ce que la crème soit homogène

9) Utilisez pour finaliser un mixeur-plongeant environ 5 minutes.

10) Conservez la crème de citron dans un plat, et filmez-le avant de le mettre au réfrigérateur jusqu’au lendemain.


le biscuit roulé

À faire le jour J.

les ingrédients :

- 3 œufs entier + 1 jaune d’œuf  (vous pouvez utiliser celui de la veille si vous avez pensé à le conserver au frais)
- 100g de cassonnade
- 50g de farine
- 50g de maîzena
- 1 c-à-c de levure chimique
- 1 cuillère à soupe d’eau
- 20ml d’huile de tournesol
- 20ml d’huile de noisette


la recette :

1) Préchauffez le four à 180°C.

2) Séparez les blancs des jaunes.

3) Montez les blancs en neige au batteur electrique (ajoutez une pincée de sel ou un filet de citron).

4) Mélangez au batteur les jaunes d’œuf avec la cassonnade.

5) Ajoutez les 2 huiles et une cuillère à soupe d’eau puis homogénéisez.

6) C’est maintenant au tour de la farine et la maïzena de s’ajouter au mélange. Attention, évitez les grumeaux ! Vous pouvez ajouter les farines en la tamisant si vous êtes courageux-ses.

7) Incorporez doucement à l’aide d’une spatule les blancs en neige.

8) Déposez la pâte fluide obtenue sur une feuille de papier sulfurisé sur la plaque de votre four.

9) Etalez la préparation à l’aide d’un couteau-spatule.

10) Enfournez environ 12 minutes > jusqu’a ce que le biscuit se dore.


L’assemblage :

1) Une fois le biscuit tiédit, retournez-le en vous aidant d’une seconde feuille de papier sulfurisé posé sur votre plan de travail.
Décollez le papier qui se trouve sur le dessus (celui de la cuisson).

2) Étalez la crème de citron sur le biscuit.

3) Roulez délicatement

4) À l’aide d’une cuillère à soupe, badigeonnez le biscuit roulé de la meringue restante de la veille.

5) Dorez la meringue au chalumeau, ou comme moi, au grill du four - même si c’est pas du tout la technique des chefs…

6) Décorez avec les petites meringues.
Et placez dans un endroit sec et frais jusqu’au service.

Miam !
La bûche a eu du succès.
Alors même si le nombre d’étapes peut-être décourageant, elle reste simple.
Vous pouvez trouver d’autres recette pour la crème de citron sur la toile, style lemon curd, qui ne nécessite pas d’inspecter la T°C, mais comme mon Ours a cet instrument, j’avais envie de tester :^)

buche_citron_meringue

Rendez-vous sur Hellocoton !

Apprendre aux enfants à couper au couteau : cas pratique de la tarte tatin

tarte_tatin_tetiere


Les enfants aiment cuisiner de bons gâteaux !

Il y quelques semaines, nous avons fait un gâteau au yaourt.
Cette fois-ci, pour coller au thème de la [dé]coupe,
nous avons choisi de faire une tarte tatin,
avec les pommes du jardin,
qui sont en passant, bien meilleures cuites qu’à la croque…


Le matériel / les ingrédients :


- un couteau éplucheur + des couteaux adaptés à l’âge de l’enfant (les couteaux à beurre sont très biens)
- une planche de découpe
- un moule
- 6 pommes
- 90 gr de beurre salée
- une pâte (je préfère la sablée)
- 9 c-à-s de cassonade
- 1 c-à-c de jus de citron


L’apprentissage de la coupe au couteau, comment s’y prendre  ?

Savoir couper au couteau est une compétence pour la vie de tous les jours. Il contribue a développer la motricité fine.
Si l’enfant est petit et que c’est sa première expérience en coupe (à partir de 18 mois), il est encourageant de commencer à lui proposer des fruits mous, facile à éplucher et à maintenir.
La banane est très bien. C’est d’ailleurs le premier fruit avec lequel mon Pipou a commencé à se nourrir seul.
L’idéal est d’avoir chacun son fruit afin de montrer l’exemple à l’enfant. On connait tous le DeuZan qui veut faire moi-tout-seul sous peine de perçage de tympan
On explique d’abord comme se débarrasser de la peau = éplucher.
Pour le cas de la tarte tatin, j’ai proposé le couteau économe à mon Lapi’nous, et je lui ai montré le geste, et le placement des doigts, notamment du pouce contre le fruit, pour avoir de la force.
Il a commencé, et m’a laissé terminer les 5 autres pommes…
Il avait aussi hâte de passer à la phase coupe-coupe…

Lorsque l’on passe à la phase « coupe au couteau », il est important de décrire ensemble l’objet afin de lui révéler son identité :
il est en métal, il est pointu, il est dur, … = Attention, il faut être prudent avec un couteau, cela vous amène à poser la règle de bonne usage et de sécurité de cet « outil ».
La phase pratique va d’abord vous placer en démonstrateur, puis ensuite en accompagnateur.
Montrer à l’enfant comment se placer (faîtes attention si votre enfant est droitier ou gaucher, il ne faudra pas placer le fruit du même côté), comment maintenir le fruit d’une main et de l’autre le couteau, bien perpendiculaire au fruit.
La pomme, bien assise sur son derrière, disposée sur la planche à découper, on commencera par la couper en 2 morceaux en son milieu.
Puis chaque morceau à leur tour en 2, en prenant soin d’évider la partie centrale avec les pépins.
Ensuite, chaque quartier (alors combien de quartiers ? … et multiplié par le nombre de pommes ? je ramasse les copies demain) en petits carrés.
Et c’est là que les loupiots ont pu bien s’entraîner : avec 6 pommes à couper, on s’améliore vite.
Le Lapi’nous a fini par trouver de lui même des astuces pour couper plus de morceaux, plus vite.
Il était fier de me montrer sa découverte et de la partager. Cela lui a donné envie d’essayer de couper sa nourriture sans aide plus souvent (il le fait déjà à la cantine, mais à la maison l’envie n’est pas toujours là, surtout qu’on le fait pour ses cadets).

Apprendre à se placer et à bien disposer ses mains (et ses petites doigts) et le couteau pour bien découper

Apprendre à se placer et à bien disposer ses mains (avec les p’tits doigts) et le couteau pour bien découper

A deux, ça va plus vite ! — La Cocotte a un couteau à beurre (bout arrondi), et le Lapi'nous un couteau à bout pointu.

A deux, ça va plus vite ! — La Cocotte a un couteau à beurre (bout arrondi), et le Lapi’nous un couteau à bout pointu. (La Loupiotte a les mains lavées, même si leur apparence est douteuse… hé oui, c’est ça de piquer les feutres de maman)

techniquecoupe_2

Le loupiot trouve des astuces pour optimiser son geste.


LA RECETTE
(enfin)

tarte_tatin_fourPréchauffez le four à 180°.
Une fois les pommes coupées en petits dès, préparez un petit caramel avec un peu de beurre et de la cassonade.
Caramélisez les pommes dans une grande poêle (avec un fond suffisamment haut), et ajoutez le reste du beurre salé et de la cassonade.
En fin de cuisson, ajoutez la cuillère de jus de citron.
Placez du papier de cuisson au fond du moule.
Versez les pommes caramélisées dedans.
Recouvrez avec la pâte.
Enfournez environ 30 à 40 minutes.
Une fois tiédie, il faudra démouler la tarte tatin ;^)
J’ai un moule à fond amovible, ce qui me facilite cette étape délicate.

Dans cette recette, les enfants peuvent aussi s’occuper de mélanger les pommes au caramel…
Et de la déguster !

tarte_tatin_enfants_presses

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’idée simple du dimanche : le gâteau au yaourt vanillé

gateau_yaourt-1
Le gâteau au yaourt, sans doute la première recette qu’on apprend pendant l’enfance.
Une recette simple et bonne, à faire avec comme simple outils de mesure le pot du yaourt.
Apprécié en dessert du dimanche par les enfants, super pour accompagner la tasse de thé (ou de café) des parents.

Pour un beau gâteau version famille nombreuse de 10/12 parts,
nous avons utilisé :

• 2 yaourts à la vanille – ou nature
• 3 pots de cassonnade (on est Chti ou pas !)
• 3 pots de farine

• 1 pot de maïzena
• 1 pot d’huile
• 2 sachets de sucre vanillé ou 1 cs d’extrait de vanille
• 5 œufs
• 1 sachet de levure chimique

1

Verser les pots de yaourt dans le plat (ici,on prend souvent le grand saladier).
Préchauffer le four (180°).

2

Conserver les pots pour les dosages.

3

Ajouter les œufs et l’huile. Homogénéiser.

4

Dans un autre contenant mélanger les ingrédients secs (farines, sucre, levure)

5

Verser le bol des ingrédient secs dans le premier saladier en effectuant un puit.
Mélanger doucement en évitant les grumeaux.

6

Mettre la pate obtenue dans un moule préalablement beurré  , mettre au four pendant 45 minutes à mi hauteur

7

Enfourner pendant environ 35 à 45 minutes à mi-hauteur, dans un four chauffé à 180°.

gateau_yaourt-2

Bon dimanche !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partages du dimanche ~ Shortbread du millionnaire + Delta Rae

découverte 1 :

 

le Shortbread du Millionnaire

shortbread millionaire

Mon Ours a découvert un fameux dessert au détour d’une escapade.
Il m’a dit « c’est celui là que nous devons faire pour le repas d’anniversaire du Pipou ! ».
Après avoir demandé conseils auprès de mes copines expertes en pâtisserie,
voici la recette que j’ai utilisé pour un gâteau de 20 grosses parts.

couche 1 – le shortbread :

• 500g de beurre demi-sel ramolli
• 750g de farine à gâteau• 200g de sucre de canne

Préchauffez le four à 17O°C.
Homogénéisez le beurre avec le sucre.
Incorporez la farine.
Faîtes une boule puis étalez-la dans un plat préalablement tapissé de papier sulfurisé.
J’ai utilisé le dos d’une cuillère à soupe pour parfaire la couche.
À la fourchette piquez la pâte et placez le tout au four (toujours à 170°C) pour une trentaine de minutes. (Il faut que le biscuit devienne légèrement doré).
Laissez refroidir au moins 30 minutes.

couche 2 – le caramel :

• 100g de sucre de canne
• 1 sachet de sucre vanillé
• 400g de beurre (demi sel ou doux)
• 8 cuillères à soupe de sirop d’érable (ou miel)
• 4 boîtes de lait concentré sucré

Pour obtenir la caramel (ou toffee), faîtes chauffer dans une grande casserole le lait concentré sucré et les sucres en remuant continuellement avec une spatule en bois. Ajoutez le beurre et continuez de mélanger jusqu’à ce que le caramel brunisse légèrement et devienne suffisament épais. (environ 15 minutes vu la quantité).
Versez le caramel chaud sur le biscuit froid et laissez refroidir au moins 1 heure au frais.

couche 3 – le chocolat :

• 800g  à 1kg de chocolat (j’ai utilisé des restes de chocolat au lait de Pâques, du chocolat noir pâtissier, du pralin)
• 1 petite brique de crème liquide

Faîtes fondre les chocolats dans une marmite, et ajoutez y la crème liquide pour lier.
Une fois homogénéiser, versez le chocolat chaud sur le caramel refroidi. Pour avoir une couche lisse il vous faudra basculer le plat de gauche à droite.
Mettez ensuite au frais et surtout bien à plat.
Servez en coupant en carré.
Nous l’avons servi avec une boule de glace à la vanille — Succès !

shortbreadgrd

 

découverte 2 :

 

Delta Rae

deltaraecercle

 

Après avoir visionné Gangster Squad, avec le merveilleux Ryan G., j’ai eu très envie d’écouter la BO du film.
C’est là que mes oreilles se sont émerveillées à l’écoute du groupe Delta Rae.
J’ai voulu en savoir plus sur eux.
Ils sont six et certains sont frères et sœurs – originaires de Caroline du Nord. Il n’y a pas de leader – chacun chante et joue d’un instrument selon les morceaux. Inspirés par leurs histoires personnelles, l’Histoire, la société (ils ont écrit un chanson engagée pour le mariage égalitaire) leur étonnante musique explore l’univers de la côte ouest nord américaine : du gospel, du blues, du pop rock parfois folk… mais aussi une part de mystique, et plus précisément d’inspiration mythologie (leur nom Delta Rae provient d’un conte mythologique que leur maman leur narrait petits).

Les critiques états-uniennes leurs reprochent d’avoir, pour les 4 chanteurs, des voix trop puissantes qui feraient de chacun d’eux de bon chanteur solo, et de ce fait, d’avoir un album qui part dans tous les sens.
J’ai envie de dire que c’est leur premier album, que le groupe est récent (3 ans environ), donc que tout ça -au contraire- est pour moi plein de promesses !

En tout cas, je suis complètement accro à leur album Carry The Fire, en particulier la piste 2 « Is There Anyone out There ».
Vous pouvez télécharger (gratuitement) une version de quelques unes de leurs chansons en live et leur dernier single « Bottom of the River » en vous inscrivant à leur newsletter.
Je vous conseille de les découvrir en regardant ce medley :

Bonne écoute !

deltaraeofficiel

Bel anniversaire à ma sœur !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Pokéfête #2 : le gâteau d’anniversaire

la gâteau truffon chocolat blanc pikachu par myzotte
Les gâteaux d’anniversaire ont été pendant deux ans des pièces montées à l’américaine.
Je m’étais initiée au domptage de la pâte d’amande et à la réussite d’un gros gâteau moelleux en lisant le blog de Livy.
C’est long à réaliser, coûteux, et pas forcément adapté au palais français.

C’est pourquoi désormais je cherche des alternatives à ces gâteaux apprêtés.

Pour coller au thème de la Pokéfête, j’ai réalisé un gâteau reprenant le faciès de Pikachu.
Et voici comment j’ai fait :


LE truffon au chocolat blanc à tête de pikachu

~~~~~~

Pour 12 personnes
Le biscuit

2 œufs
50 g de sucre
80 g de farine
50 g de chocolat blanc pâtissier

La garniture

300 ml de crème fraiche épaisse
250 g de mascarpone (ou fromage blanc)
350 g de chocolat blanc pâtissier
du colorant alimentaire jaune

La décoration- un stylo gel alimentaire noir
- du chocolat en poudre
- ou des billes en sucre
(à teindre en rouge avec du colorant alimentaire)

 

1  Beurrez un moule avec le fond amovible de 20 cm de diamètre.
Préchauffez le four à 180°.

2  Dans un saladier, battez les œufs et le sucre jusqu’à blanchiment  (environ 10 minutes).Tamisez la farine (chiant ça) et l’incorporer au mélange. (comme quand on incorpore dans blancs en neige avec une cuillère en métal en fait)
Ajoutez le chocolat blanc fondu.
Versez dans le moule et le cuire dans votre four à 180° environ 25 minutes -> le gâteau doit être souple au toucher.
Laissez refroidir à température ambiante.

3  Dans une casserole, portez à ébullition la crème fraîche sans cesser de remuer.
Laissez tiédir hors du feu et ajoutez le chocolat blanc préalablement coupé en petits morceaux.
Remuez pour homogénéiser.
Incorporez la mascarpone.
Ajoutez un peu de colorant alimentaire liquide jaune. Mélangez.
Nappez sur le gâteau et placez au réfrigérateur la nuit.

4  Démoulez le gâteau en retirant le fond du moule.Décorez grâce à un stylo gel alimentaire en prenant modèle sur une image de Pikachu.
Servez-vous d’un cercle en inox de petit diamètre pour faire ses joues rouges et saupoudrez de billes ou chocolat nesquick !

Et pour les petites et grandes bouches à sucre,
il y avait des popcakes façon pokéballes !

popcakepokeballes
gateau pikachu

Rendez-vous sur Hellocoton !